Article : les nouveaux ingrédients d'une cosmétique qui fait du bien

CBD, CBG, CBC, les nouveaux ingrédients d'une cosmétique qui fait du bien.

• Cosmétique

Le chanvre est une plante aux multiples vertus, que vous connaissez forcément ; peut-être à tort, pour son côté psychotrope, et peut-être à raison pour tous les bienfaits de cette plante qui (vous) fait du bien. CBD, CBG, CBC, THC… ces anagrammes s’installent progressivement dans un milieu de moins en moins sombre. Reste à les comprendre pour y voir plus clair : voici une petite mise en lumière avant même que ces ingrédients soient sous les projecteurs !

Chanvre, cannabis et anagrammes

 Le chanvre et le cannabis : quelles diffĂ©rences ? 

Botaniquement parlant, le chanvre et le cannabis sont identiques. Il s’agit de l’espèce Cannabis Sativa L, du genre Cannabis et de la famille des Cannabaceae.
L’espèce Cannabis sativa L regroupe 3 sous-espèces différentes :

• La sous-espèce Cannabis sativa Sativa qui présente des ratios élevés de THC/CBD ; elle est plus riche en THC qu’en CBD. Elle est appréciée en journée, car étant énergisante et stimulante, elle favorise les activités cérébrales et booste la créativité.

• La sous-espèce Cannabis sativa Indica est plutôt indiquée pour ses effets apaisants et relaxants qui aident à calmer le stress et à favoriser l’endormissement. Contrairement à la sous-espèce Sativa, elle est moyennement concentrée en THC et en CBD.

• Enfin, la sous-espèce Cannabis sativa Ruderalis est plutôt utilisée par l’industrie car ses taux de THC et de CBD sont très faibles.

Suite aux découvertes de ces sous-espèces, de nouvelles variétés ont vu le jour : il s’agit d’hybrides issus du croisement des sous-espèces précédentes (Sativa, Indica et même Ruderalis). Ces croisements permettent d’obtenir de très nombreuses variétés (Fedora, Santhica, Epsilon…) aux propriétés uniques, dont l’intérêt est d’avoir des taux de CBD et THC ajustés afin de profiter au maximum de leurs effets.

Ainsi donc :

• Le chanvre est le nom que l’on donne aux variétés qui contiennent moins de 0,2% de THC, la molécule aux propriétés psychoactives. Il peut être utilisé à des fins industrielles pour produire des matériaux isolants, des huiles, des ingrédients cosmétiques ou encore des textiles.

• Le cannabis, en revanche, correspond aux variĂ©tĂ©s qui contiennent plus de 0,2% de THC : cette partie de la plante est gĂ©nĂ©ralement utilisĂ©e de façon illĂ©gale, pour ses vertus euphorisantes et rĂ©crĂ©atives. 

Leur différence se situe donc dans le taux de concentration de la molécule psychoactive : le THC.

Schéma différence Cannabis et Chanvre

 Le tĂ©trahydrocannabinol (THC) 

Parmi toutes les molécules (appelées cannabinoïdes) présentes dans le chanvre, seul le THC a des propriétés psychoactives. Il est classé comme substance psychotrope depuis 1971 par l’ONU et est interdit en France en concentration supérieure à 0,2% (en 2022) : ce taux garantit que le THC n’a pas d’effet néfaste sur l’organisme.

En France, vous ne pourrez donc pas acheter de produit contenant plus de 0,2% de THC… légalement, et ce même si vous achetez des produits à base d’huile de graines de chanvre ou de CBD. Vous voilà rassuré.e ?

Le Parlement Européen devrait passer la concentration légale autorisée de 0,2% (en 2022) à 0,3% de THC en Janvier 2023. D’ailleurs, en Italie, la limite est placée à 0,6%, et il n’y a pas non plus d’effets psychotropes.

 CBD, CBC, CBG… 

L’espèce Cannabis Sativa L synthétise naturellement des cannabinoïdes. Une centaine de ces derniers sont connus dont le CBD, le CBC, le CBG et le THC qui sont les molécules présentes en plus grande concentration dans les plantes. Découverts depuis moins de 100 ans, ils possèdent de nombreuses vertus médicinales et cosmétiques.

Leurs bienfaits en cosmétique

 Le chanvre 

Riche en acides gras essentiels, notamment en omĂ©ga-3, l’huile de graines de chanvre possède des propriĂ©tĂ©s anti-inflammatoires et apaisantes, elle aide notamment les personnes atteintes de maladies cutanĂ©es comme le psoriasis et l’eczĂ©ma Ă  soulager leur peau. Elle est aussi riche en vitamines, dont la vitamine E qui est un puissant antioxydant luttant contre le vieillissement de la peau. De composition similaire au sĂ©bum de la peau, cette huile possède aussi des vertus sĂ©bo-rĂ©gulatrices et nourrissantes. 

 Cannabidiol (CBD) 

Le cannabidiol est reconnu pour ses propriétés réparatrices et apaisantes sur la peau. Il se lie aux récepteurs du système endocannabinoïde (un système naturellement présent dans le corps) pour réduire la sécrétion de molécules inflammatoires par les cellules.
L’inflammation étant une conséquence de bon nombre de troubles cutanés (acné, psoriasis, eczéma…) le CBD va aider à apaiser ces maux. C’est aussi un excellent actif sébo-régulateur et antioxydant qui permet de restaurer la fonction barrière de la peau.

 Cannabigerol (CBG) 

Le cannabigerol a, comme le CBD, une action régulatrice sur les molécules inflammatoires produites par les cellules : cela lui confère d’excellentes propriétés anti-inflammatoires et apaisantes, surtout lorsqu’il agit en synergie avec le CBD. Lors de l’inflammation, la production de molécules responsables de l’oxydation et du vieillissement cutané est exacerbée : de fait, en régulant l’inflammation, le CBG va avoir un rôle antioxydant.

 Cannabichromene (CBC) 

Le cannabichromène, quant à lui, est connu pour ses propriétés sébo-régulatrices. Certaines études le décrivent même comme un possible agent “anti-acné”. Bien que peu de recherches aient été réalisées sur les propriétés cutanées du CBC, il a démontré d’excellentes propriétés anti-inflammatoires lors de recherches en laboratoire.

Le Beurre chanvre et CBD de Biotanie

Comment s’y retrouver et faire le bon choix ?

 Sous quelle forme peut-on retrouver le CBD ? 

Le CBD peut être retrouvé sous trois formes :

• l’isolat de CBD : forme la moins onéreuse, elle ne contient que du CBD, sans autres cannabinoïdes, il n’y aura donc pas d’effet d’entourage.

• le distillat CBD full spectrum : il contient du CBD ainsi que toutes les molécules présentes naturellement dans le chanvre, dont le THC. Cette molécule n’étant pas autorisée en cosmétique, il n’est pas possible d’utiliser du distillat full spectrum dans les produits d’hygiène et de beauté.

• le distillat CBD broad spectrum : comme le full spectrum, il contient toutes les molĂ©cules prĂ©sentes dans le chanvre, Ă  l’exception du THC. Il est donc possible de l’utiliser en cosmĂ©tique tout en bĂ©nĂ©ficiant de l’effet d’entourage. 

 L’effet d’entourage 

Pour une réelle efficacité, l’idéal est de favoriser un produit cosmétique contenant tous les cannabinoïdes ainsi que les flavonoïdes (pigments) et les terpènes (molécules aromatiques), naturellement présents dans le chanvre. Combinés, ils vont créer un effet d’entourage en entrant en synergie, et décupler les effets des différentes molécules présentes dans le chanvre, augmentant son efficacité.

Toutefois, comme il est interdit de mettre sur le marchĂ© des produits contenant du THC, le distillat de CBD Broad Spectrum est le meilleur que vous puissiez trouver : il contient tous les cannabinoĂŻdes, terpènes et flavonoĂŻdes Ă  l’exception du THC, pour une rĂ©elle efficacitĂ© en toute lĂ©galitĂ©. 

 ProcĂ©dĂ© d’extraction 

L’obtention des cannabinoïdes se fait à partir des parties aériennes (tiges, feuilles, fleurs) de la plante. Il existe plusieurs méthodes d’extraction, mais les plus fréquentes sont l’extraction par solvant (tel que l’éthanol) et l’extraction au CO2 supercritique.

L’extraction à l’éthanol est un procédé peu coûteux et facile à mettre en place. Cependant, cette méthode d’extraction donne des distillats de basse qualité, avec un faible rendement (la quantité de CBD obtenue est dérisoire face à la masse de chanvre utilisée pour l’extraction). Cette méthode contient une étape appelée “l’étape de purification” ; si elle n’est pas bien réalisée, il peut rester des résidus d'éthanol dans le distillat final.

L’extraction au CO2 supercritique est quant à elle considérée comme un procédé “vert” qui offre un distillat de très bonne qualité avec un bon rendement. Il s’agit d’utiliser du CO2 que l’on porte à environ 31°C et à une pression d’environ 74 bar. Dans ces conditions de pression et de température précises, le CO2 se présente sous une forme mi-liquide mi-gazeuse : la forme supercritique. Cette forme permet au CO2 de devenir un solvant idéal pour un grand nombre d'extraits végétaux, dont les cannabinoïdes. Le coût des installations pour réaliser une extraction au CO2 supercritique étant élevé, le coût du distillat final le sera également. Cette technique d’extraction est également plus respectueuse de l’environnement puisqu’elle ne nécessite pas d’agents chimiques potentiellement nocifs.

Plus encore que dans la méthode d’extraction, la différence se situe dans la qualité finale des molécules.

 Les gestes simples 

Il est important de bien lire la composition du produit que vous allez acheter : par exemple, si “AQUA” est le premier ingrédient de la liste INCI de votre produit cosmétique, cela signifie que votre produit sera majoritairement composé d’eau, dépourvue de vertus pour la peau.

Aussi, l’huile de tournesol, que l’on retrouve sous le nom “HELIANTHUS ANNUUS SEED OIL” est une huile bas de gamme, peu chère et qui possède moins de propriétés pour la peau, comparée à d’autres huiles comme le chanvre ou l’amandon de prune.

L’idĂ©al est de favoriser un produit oĂą l’huile de graines de chanvre (inci = "CANNABIS SATIVA SEED OIL") sert de support au CBD : le chanvre ayant aussi des propriĂ©tĂ©s apaisantes, anti-inflammatoires et antioxydantes, l’effet des cannabinoĂŻdes sera ainsi renforcĂ©.

https://books.google.fr/books?hl=en&lr=&id=87IN9CAJPUsC&oi=fnd&pg=PA91&dq=cbd+peau&ots=JyQUbbErVC&sig=R5VN5oPENEKbPMbuYnE07K8aBoQ&redir_esc=y#v=onepage&q&f=false
https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S1094553921000596
https://www.liebertpub.com/doi/abs/10.1089/can.2020.0105
https://www.mdpi.com/1420-3049/27/2/491/htm
https://onlinelibrary.wiley.com/doi/epdf/10.1111/exd.13042

Recevez notre newsletter
pas de spam

Des bonnes nouvelles, des offres, les coulisses…