Comment choisir son shampoing

Quel shampoing pour mes cheveux ?

• Hygiène

Le shampoing est un des produits les plus utilisĂ©s dans l’univers de la cosmĂ©tique, il est certainement dans toutes les salles de bain, mĂŞme la vĂ´tre (sauf si vous ĂŞtes chauve). En France, 5 bouteilles de shampoings sont jetĂ©es chaque seconde (soit dĂ©jĂ  75 bouteilles jetĂ©es depuis le dĂ©but de votre lecture). Le shampoing est tellement devenu un basique, qu’il n’est considĂ©rĂ© aujourd’hui que comme un vulgaire produit d’entretien… La preuve, vĂ©rifiez la liste d’ingrĂ©dients de votre shampoing (INCI), vous trouverez probablement du Sodium Lauryl Sulfate, c’est un dĂ©tergent (aĂŻe) ! Et la liste d’ingrĂ©dients souvent nocifs est Ă  rallonge. C’est normal, entre prĂ©jugĂ©s et incomprĂ©hensions, vous finissez par vous emparer du premier shampoing venu. Parce qu’il n’est pas si Ă©vident de choisir le shampoing idĂ©al, celui adaptĂ© Ă  vos cheveux et Ă  votre cuir chevelu, nous allons vous rincer la tĂŞte de tous ces prĂ©jugĂ©s.

De quoi est composé un shampoing ?

đź’¦ D’une phase aqueuse : composĂ©e gĂ©nĂ©ralement d’eau minĂ©rale (jusqu’à 90% de la formule pour certains !) ou plus rarement d’hydrolat pour une action bĂ©nĂ©fique. On l’appelle aussi l’excipient, c’est la base de la formule.

❇️ De tensioactifs naturels ou de synthèse : il existe plusieurs types de tensioactifs plus ou moins doux, certains sont mĂŞme irritants. Ils servent d’agents nettoyants et moussants (pour rappel, la mousse n’est pas synonyme d'efficacitĂ©).

⏳ De conservateurs, naturels ou synthĂ©tiques : indispensables dans les shampoings liquides, ils protègent la formule de tous dĂ©veloppements microbiens.

✨ D’actifs et d’additifs : qui vont donner au shampoing les propriĂ©tĂ©s dĂ©mĂŞlantes, fortifiantes, antipelliculaires, rĂ©paratrices, etc.

Dans une formule, tous ces paramètres vont influer sur le résultat esthétique final et sur la bonne santé du cheveu.

Au-delĂ  de la formule, le pH !

Si vous vous amusiez avec vos stylos pendant les cours de chimie, vous avez certainement zappĂ© ce qu’est le pH. đź–Šď¸Ź
Le pH sert à mesurer l’acidité d’un produit :

< 7 â€˘ Un produit au pH infĂ©rieur Ă  7 est acide,

= 7 • Un produit au pH égal à 7 est neutre,

>7 • Un produit au pH supérieur à 7 est basique (ou alcalin).

Pour comprendre l’importance du pH dans un shampoing, il faut d’abord connaître le pH de notre cuir chevelu.
Le pH du cuir chevelu et du follicule pileux en bonne santé est de 5.5 (acide), tandis que le pH de la fibre capillaire est de 3.67 (encore plus acide).

Des avantages et des inconvénients pour chacun…

Sous l’effet d’un shampoing au pH acide, les écailles vont se fermer, la structure du cheveu sera ainsi plus lisse ce qui permettra au sébum de bien s’étaler le long du cheveu pour le rendre souple, doux et brillant. A contrario, lorsque le shampoing est acide, le cheveu absorbe moins les actifs puisque les écailles sont fermées…
Attention, n’utilisez pas de shampoing dont le pH est trop acide (en dessous de 3), cela pourrait provoquer la décomposition progressive des cheveux. Il en va de même pour les vinaigres de rinçage dont le pH se situe entre 2 et 3, rincez abondamment vos cheveux après utilisation.

Lorsque l’on utilise un shampoing neutre, le film protecteur hydrolipidique de la peau est conservé. Ce type de shampoing conservera les cheveux en bonne santé s’ils n’ont subi aucun traitement de type décoloration, défrisage, teinture, etc. Un pH neutre est également très souvent utilisé dans les shampoings pour enfants en raison de sa proximité avec le pH des larmes qui permet de ne pas piquer les yeux.

Les shampoings basiques quant à eux vont modifier l’acidité naturelle du cuir chevelu, ce qui va augmenter la charge électrique négative de la surface de la fibre capillaire et donc augmenter la friction entre les fibres, risquant de les abîmer. Par contre, à pH alcalin les écailles s’ouvrent, les cheveux vont donc absorber plus facilement les actifs présents dans le shampoing. Il est donc conseillé de rincer ses cheveux avec une solution acide, telle que du vinaigre, ou d’appliquer un après-shampoing acide afin de bien refermer les écailles des cheveux. Ce type de shampoing est souvent recommandé pour les personnes souffrant d’eczéma ou de psoriasis afin d’éviter les démangeaisons qui pourraient être causées par l’acidité des autres shampoings.

Les gels douches 2 en 1, une fausse bonne idée ?

Les gels douches et les shampoings ayant une composition très similaire, il existe une pléthore de produits 2 en 1 sur le marché. Ce type de produit ayant un pH neutre n’est, vous l’aurez compris, pas recommandé pour les cheveux en mauvaise santé (décoloration, teinture, défrisage). De plus, les actifs présents dans les shampoings et dans les gels douches n’ont pas les mêmes propriétés : il ne serait pas judicieux de se laver le corps avec un shampoing antipelliculaire qui contient des additifs antifongiques par exemple.
En revanche, une personne n’ayant aucun problème particulier peut tout à fait utiliser ce type de produit sans risque, mais sans bénéfices non plus pour ses cheveux puisqu’il n’y a pas d’actifs pour les traiter.

Et les shampoings solides ?

Il existe deux types de shampoings solides :

• Les savons shampoings : ils lavent grâce à la saponification ;

• Les shampoings solides de synthèse : ils lavent grâce aux tensioactifs ;

Les savons shampoings, souvent saponifiés à froid et sans tensioactifs (ne moussent pas ou peu), ont un pH de 9 (beaucoup trop basique) qui va ouvrir les écailles des cheveux et les rendre poreux sur le long terme. Ils vont nettoyer le cuir chevelu mais ne sont pas des shampoings qui vont traiter les cheveux.
Les shampoings solides de synthèse quant Ă  eux, sont composĂ©s de 2 Ă  3 fois plus de tensioactifs qu’un shampoing liquide. Une quantitĂ© aussi importante de tensioactifs peut sensibiliser la peau. Outre les Ă©ventuels problèmes cutanĂ©s, ce type de shampoing contient du SCI (Sodium Cocoyl Isethionate), un tensioactif obtenu Ă  l’aide de produits toxiques pour l’environnement. L’utilisation de shampoings solides dans un but Ă©co-responsable peut donc ĂŞtre remis en cause par la prĂ©sence de SCI. 

Comment choisir un shampoing adapté à mon type de cheveux ?

• Pour les cheveux normaux : ils sont naturellement protégés par le sébum, un shampoing doux à pH neutre est tout à fait adapté à ce type de cheveux. Éventuellement, un gel douche 2 en 1 peut faire l'affaire.

• Pour les cheveux à tendance grasse : il est recommandé d’utiliser un shampoing doux (afin de ne pas exciter les glandes sébacées) contenant des actifs purifiants.

• Pour les cheveux mixtes : les racines sont grasses, il est donc conseillé d’utiliser un shampoing aux mêmes propriétés que pour les cheveux gras et d’utiliser en complément un après-shampoing qui va venir nourrir les pointes sèches.

• Pour les cheveux secs : il est recommandé d’utiliser un shampoing contenant des actifs nourrissants et légèrement acide afin de refermer les écailles des cheveux.

Finalement…

Le plus important est que votre shampoing soit naturel, sans silicones, ni substances controversĂ©es afin de respecter au mieux vos cheveux et votre cuir chevelu. Scanner vos produits avant l’achat peut vous Ă©viter des erreurs souvent guidĂ©es par un packaging attirant.
Le retour au naturel ne se fait pas du jour au lendemain, il faut prendre en compte le temps d’adaptation nécessaire pour que la pellicule de silicone qui gaine le cheveu soit complètement dissoute : durant ce laps de temps, vos cheveux seront plus secs. Une fois la pellicule dissoute, vous pourrez profiter pleinement des vertus de votre shampoing naturel et vous retrouverez une fibre capillaire saine et brillante.

https://www.planetoscope.com/hygiene-beaute/435-consommation-de-shampoings-en-france.html
pH :
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4158629/?report=reader
https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S131901641730172X
SCI :
https://incibeauty.com/ingredients/5754-sodium-cocoyl-isethionate-sci-
https://blutopia.org/shampoing-solide-sci/