Tout savoir sur le baume à lèvres

L'histoire de notre baume à lèvres

• Soin

Des baumes à lèvres sur le marché sont principalement constitués de beurre végétal du bout du monde ou de cire issue du travail des animaux (ou dérivée du pétrole)… Le choix est donc assez restreint.
C'est pourquoi chez Biotanie, nous avons relevé le défi en créant deux baumes à lèvres innovants à la fois efficaces, éthiques et durables ! Derrière ces produits cosmétiques d'apparence très simple, se cache en réalité un véritable travail de recherche et de développement. Voici leur histoire…

Pourquoi protéger ses lèvres ?

La peau des lèvres est particulièrement fragile. Cinq fois plus fine que la peau du visage et dépourvue de couche cornée (barrière de protection naturelle), de glandes sébacées et de glandes sudoripares, la peau des lèvres ne produit ni sueur, ni sébum pour se protéger. Sans ces protections naturelles et fortement exposées au vent, aux variations de température, à la salive et au soleil, les lèvres peuvent facilement devenir sèches et gercées. C’est pourquoi il est important de protéger ses lèvres au quotidien avec un baume, d’autant plus avec les masques qui ont tendance à les assécher #MerciCovid.

Protéger ses lèvres, mais pas à n'importe quel prix.

Les baumes à lèvres sont très souvent composés d’huile minérale, autrement dit, de pétrole. Elles sont très appréciées des fabricants car elles sont très stables dans le temps et n’ont ni odeur, ni goût. Elles n’ont d’ailleurs aucun bienfaits pour la peau car elles ne sont pas biocompatibles (ne peuvent pas être absorbées par la peau) et sont souvent comédogènes. De plus, pour des raisons évidentes, elles ne sont pas écologiques et ne sont pas acceptées en cosmétiques bio. La planète n’ayant pas à payer les frais de notre bien-être, nous avons préféré chercher une alternative plus écologique.

Les cires, une solution plus Ă©cologique ?

Il existe deux types de cires : les cires d’origine animale et les cires d’origine végétale. Vous vous en doutez, utiliser une cire issue du travail des abeilles était impensable pour nous. Quant aux cires d’origine végétale (soja, candelilla, carnauba), elles ne sont pas retrouvées en France. Il en est de même pour les beurres végétaux (beurre de karité ou beurre de cacao) et pour les huiles végétales au point de fusion élevé, telle que l’huile de coco, qui proviennent principalement d’Afrique et d’Amérique du Sud. Pour limiter notre impact environnemental et afin d’encourager les cultures locales, nous avons choisi de ne pas faire parcourir toute la Terre à nos matières premières principales.

Quid des huiles hydrogénées ?

Les baumes à lèvres peuvent aussi être faits à partir d’huile hydrogénée. C’est une huile végétale transformée par une opération d’hydrogénation catalytique. Cela consiste simplement à ajouter deux atomes d'hydrogène sur une double liaison afin de la transformer en liaison simple. (Vous avez séché la plupart de vos cours de chimie ? Passez ce paragraphe.)
Cette réaction se fait en présence d’un catalyseur : c’est un procédé qui accélère la réaction. Les huiles saturées ayant un point de fusion (température où une substance passe de solide à liquide) plus haut que les huiles insaturées, deviendront solides à température ambiante.
En cosmétique, les huiles sont hydrogénées par catalyse hétérogène. Cela signifie que le catalyseur se présente sous la forme d'une grande grille métallique. L'huile ne fait que passer sur le catalyseur donc pas d’inquiétude, il n'y a pas de trace du catalyseur dans le produit final ! En revanche, cette réaction se fait à chaud, et engendre une consommation d’énergie. À ce jour aucune étude démontrant un impact des huiles hydrogénées sur la peau ou sur l’environnement n’existe, c’est d’ailleurs pour cela qu’elles sont autorisées en cosmétique bio.

La solution Biotanie

Pour donner la texture de cire à notre baume à lèvres, nous avons choisi d’utiliser de l’huile d’olive hydrogénée française et d’origine biologique. Nous préférons utiliser une matière première française chauffée à température modérée que d’en importer une du bout du monde. #ecologie
Cependant, l’hydrogénation se faisant grâce à la chaleur, elle peut dénaturer les huiles et leur faire perdre toutes leurs propriétés : vitamines, phytostérols, etc. C’est pourquoi, chez Biotanie, nous avons ajouté à la formule de notre baume à lèvres plusieurs huiles végétales aux propriétés hydratantes reconnues.
Vous retrouverez donc dans notre baume à lèvres de l’huile d’olive, de l’huile de graines de chanvre, de l’huile de pépins de raisins et de l’huile de tournesol : toutes ces huiles sont riches en oméga-3, oméga-6 et oméga-9 qui vont limiter les pertes d’eau de vos lèvres tout en les nourrissant en profondeur.
Notre huile hydrogénée sert donc de support pour toutes ces huiles bienfaisantes, résultat : des lèvres hydratées, protégées sans sensation de trop-gras !