Plutôt déodorant ou anti-transpirant ?

Ibtihel Mezdari Déodorant Hygiène Santé

Les déodorants et les anti-transpirants (ou anti-transparence 😉) font partie des produits d’hygiène devenus indispensables au quotidien. Tous les deux permettent de lutter contre les odeurs liées à la transpiration, mais ils n’agissent pas de la même manière… Alors, avant d’aller plus loin, remontons à la source. Pourquoi transpire-t-on ? Quelle est l’origine de ces mauvaises odeurs ?
Déodorant Biotanie Chanvre Zinc et Argent

Pourquoi je transpire ?

Transpirer, c’est naturel. Cela permet de réguler la température corporelle. Quand notre température s’élève, la chaleur est évacuée sous forme liquide pour faire baisser cette même température. 🌡️ 
Ce flux liquide est composé d’eau et de toxines, appelé transpiration, et est éliminé via les glandes sudoripares.
 

Les glandes sudo… quoi ?

Sudoripares ! On en distingue 2 types :

- Glandes sudoripares eccrines : les plus nombreuses, on les retrouve sur la quasi-totalité du corps.
- Glandes sudoripares apocrines : situées au niveau des aisselles, de la région génitale et du cuir chevelu ; développées après la puberté (voilà pourquoi les enfants n’ont pas besoin de déodorant… normalement.) 🤭

Notons une chose que tout le monde ne sait pas forcément : la sueur n’a pas d’odeur. Ce sont les bactéries présentes à la surface de la peau qui, au contact de la transpiration, engendrent des mauvaises odeurs.

Faut-il lutter contre la transpiration ?

Parce que les conséquences de la transpiration peuvent être incommodantes (odeur et humidité), nous cherchons à tout prix à contrer ce phénomène naturel, pourtant loin d’être inutile : rappelons qu’il permet notamment d’éliminer les toxines… ☣️

Il faut tout simplement une solution qui agisse sur le mécanisme de l’odeur en absorbant la transpiration dès sa sortie. Il ne faut pas bloquer la transpiration et ses toxines dans le corps. ❌ 

Anti-transpirant ou déodorant : comment fonctionnent-ils ?

Il faut bien faire la distinction entre l’anti-transpirant et le déodorant.

• L’anti-transpirant limite fortement la sudation grâce à différents composants dont principalement les sels d’aluminium. Ces sels forment des bouchons qui obstruent les pores de la peau (propriétés astringentes) : le flux de transpiration est alors “bloqué”. D’ailleurs, dès lors qu’un “déodorant” contient des sels d’aluminium, il doit alors être appelé “anti-transpirant”.

Malgré plusieurs années de mauvaise réputation, les sels d’aluminium ne seraient finalement plus considérés comme cancérigènes. Une étude récente (adoptée le 4 mars 2020) considère même finalement comme sûre l’utilisation de l’aluminium dans les cosmétiques. Il est tout de même préférable de ne pas y avoir recours car il empêche la peau de respirer et donc d’évacuer les toxines. De plus, sur le moyen ou long terme, il peut être responsable d'irritations…🔥 

Par ailleurs, l’utilisation de l’anti-transpirant au quotidien le rend indispensable à son utilisateur.rice : comme la transpiration n’est pas naturellement régulée, si vous oubliez d’en mettre une fois… c’est la cata.

• Le déodorant, lui, agit sur l’odeur de la transpiration en s’attaquant directement aux bactéries responsables de ces mauvaises odeurs grâce à des agents antibactériens. La plupart des déodorants contiennent aussi des agents parfumants qui masquent ces mauvaises odeurs.

Le problème, c’est que beaucoup de déodorants conventionnels contiennent des perturbateurs endocriniens comme les parabènes (conservateurs), les phtalates (fixateurs) ainsi que le triclosan (antibactérien).

Une étude de l’Inserm (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) a mis en évidence un lien entre l’exposition des femmes pendant la grossesse au triclosan et les troubles du comportement des jeunes garçons. Son action antibactérienne est tellement (trop) puissante qu’elle engendrerait un phénomène de résistance aux antibiotiques. Parmi les ingrédients controversés, on peut aussi retrouver de l’alcool (bactéricide) permettant au déodorant de sécher plus vite, mais pas sans conséquence pour la peau.... 😔

Que choisir…

Vous le savez, nous n’avons pas tou.te.s la même sensibilité cutanée.

Bien que certaines personnes puissent utiliser des produits contenant bicarbonate, alcool ou huiles essentielles sans intolérance ou allergie (en tout cas, sur le court terme), d’autres y sont sensibles dès les premières utilisations : il leur faut donc des alternatives plus douces pour la peau.

Pour répondre à cette problématique, certaines marques utilisent des sels minéraux comme le zinc ou encore l’argent (ingrédients naturels dont nous vous parlerons dans un prochain article 😉).

Pour choisir le bon déodorant, il faut éviter les formules contenant de l’alcool, des parfums synthétiques et parabènes, mais aussi les huiles essentielles car elles peuvent devenir allergisantes (voir article sur les huiles essentielles).

Bon à savoir : Lors du passage d’un anti-transpirant à un déodorant naturel, il faut une période d’adaptation - de quelques jours à 1 mois d’utilisation - le temps de "déboucher" les pores obstrués par les résidus d’anti-transpirants.
Durant ce petit laps de temps, la sueur peut être plus importante. Le corps régulera progressivement le flux de transpiration et le déodorant naturel jouera son rôle premier : SAUVETEUR NARINES. 😛

 

Ibtihel de Biotanie 🌷

 

Études et sources :
http://medecine-pharmacie.univ-rouen.fr/servlet/com.univ.collaboratif.utils.LectureFichiergw?ID_FICHIER=15861
https://www.sfdermato.org/media/pdf/formation-en-dpc/formation/12-fonction-sudorale.pdf
https://www.febea.fr/fr/vos-produits-cosmetiques/actualites/avis-du-comite-scientifique-la-securite-consommateurs
https://presse.inserm.fr/exposition-prenatale-aux-perturbateurs-endocriniens-et-troubles-du-comportement-des-enfants/29573/
https://cosmeticobs.com/fr/articles/lingredient-du-mois-10/le-triclosan-1399
https://ec.europa.eu/health/scientific_committees/opinions_layman/triclosan/fr/index.html


Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés.