Les Huiles pas si Essentielles

Anthony Martin Cosmétique Écologie Huiles essentielles

Elles sentent bon et paraissent tellement simples à utiliser. Les Huiles Essentielles, permettent même de tout personnaliser et de se mettre dans la peau d'un.e chimist.e le temps d'un mélange : des produits cosmétiques aux produits ménagers en passant par l'alimentation. On nous les vend à toutes les sauces ! Mais savez-vous ce qui se cache au fond de votre petite bouteille loin d'être essentielle ?

Huiles essentielles pas si essentielles.

Nous pensons parfois à tort que produit naturel équivaut à produit inoffensif, or ce n’est pas toujours le cas. En effet, les substances actives des huiles essentielles peuvent provoquer des effets indésirables graves suite à un usage non adapté : un surdosage par exemple. ⚗️

Quinze huiles essentielles sont même identifiées comme ayant un rapport bénéfice/risque négatif : notamment la sauge officinale, la grande absinthe, la petite absinthe (voir la liste complète sur le site de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament).

On note des risques de neurotoxicité, d’hépatotoxicité et de fausses couches : pour toutes ces raisons les huiles essentielles sont interdites chez les femmes enceintes et allaitantes ainsi que chez les enfants. Les personnes épileptiques et asthmatiques sont également concernées par cette contre-indication. Par exemple, l’huile essentielle de lavande ainsi que celle de l'arbre à thé (communément appelée Tea tree) sont des perturbateurs endocriniens qui peuvent donc avoir un impact sur l’ADN… 😧 

Quels risques pour ma peau ?

Les principaux effets indésirables - sur le court terme ou sur le long terme - sont l’irritation voire même la brûlure de la peau et des muqueuses ; en effet les dermatologues observent de plus en plus de cas d’eczéma suite à l’application d’huiles essentielles.

Elles peuvent être également photosensibilisantes (huiles essentielles d’agrumes notamment) : la peau devient alors beaucoup plus réactive à la lumière et aux UV. Tout ceci qui peut engendrer des tâches et/ou des brûlures cutanées. 🔥 

Parce qu’elles sont hautement concentrées, les huiles essentielles sont puissantes et peuvent provoquer des allergies. C’est le cas du limonène et du linalol que l’on retrouve dans la majorité des cosmétiques qui sont des substances au fort potentiel allergisant à l’origine de l’eczéma.

Par ailleurs, le mélange d’huiles essentielles peut s’avérer encore plus toxique car certaines sont incompatibles entre-elles. Plus vous êtes en contact avec les huiles essentielles, plus les risques augmentent, le problème est qu’elles sont partout : il n’y a alors plus de temps de repos qui permettrait à l’organisme d’évacuer le surplus. 😰

Quels risques pour la planète ?

Les huiles essentielles posent une vraie question environnementale. Leur fabrication nécessite une très grande quantité de matière première (4000 kg de pétales de roses = 1 litre d’huile essentielle soit… un CHAMP ; 250 kg d’orange pour 1 litre d’HE). 🌎

Rejetées dans l’environnement, certaines (comme les HE d’agrumes) sont dangereuses voire toxiques pour les organismes marins. Même si quelques-unes des huiles essentielles sont fabriquées en France, l’importation est massive : de nombreuses huiles essentielles très utilisées proviennent de très loin, notamment l’eucalyptus (Brésil) ou encore le tea tree (Afrique du Sud) pour leur bas coût sans se soucier de l’empreinte carbone (et sans parler des conditions de travail déplorables). De plus, la culture de certaines plantes exotiques (ex : HE de Bois de Rose) contribue à la déforestation.

Que faire de mon côté ?

Les huiles essentielles ont des effets bénéfiques mais comme le disait Paracelse, médecin suisse du XVIe siècle, c’est la dose qui fait le poison (on a révisé les cours d’histoire…) 🤓

Aujourd’hui nous sommes surexposé.e.s aux huiles essentielles puisque nous les retrouvons dans tous les produits du quotidien (lessives, shampooings, produits ménagers…). Il serait préférable de limiter les sources d’exposition lorsqu’il ne s’agit pas d’une utilisation thérapeuthique (sur avis de professionnel.le.s de santé). 💉

Trouver des alternatives aux HE serait une réelle démarche écologique : car non, même destinées à faire ses propres produits maison, les HE ne sont pas écologiques.

Alternative : pour le côté parfumant, utilisez plutôt des hydrolats ou des eaux florales. Ils conviennent aux femmes enceintes, aux enfants et aux personnes sensibles. 💡

Et de notre côté…

Pour toutes ces raisons, nous avons choisi de ne pas mettre d’huiles essentielles dans nos produits car, comme leur nom ne l’indique pas, elles ne sont pas essentielles… De plus, étant donné que les produits cosmétiques et d’hygiène sont appliqués quotidiennement, il est plus sain de ne pas en abuser.
Chez Biotanie, nos cosmétiques sentent bon, naturellement. 😛

 

Anthony de Biotanie 🌿

 

Études et sources :
https://www.sciencesetavenir.fr/sante/huiles-essentielles-une-medecine-alternative-naturelle-qui-n-est-pas-sans-risque_122322
https://www.ansm.sante.fr/Activites/Medicaments-a-base-de-plantes/Les-huiles-essentielles/(offset)/3
https://www.lci.fr/bien-etre/on-voit-des-eczemas-phenomenaux-ces-risques-pour-la-sante-auxquels-expose-la-mode-des-cosmetiques-faits-maison-2119425.html
https://www.aude-maillard.fr/huiles-essentielles-toxicite-contre-indications-dangers-partie-1/
https://em-endocrino.com/contributions/effet-perturbateur-endocrinien-des-huiles-de-lavande-et-de-larbre-de-des-produits-pas https://ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/599485607ae049abfac313b71943d612.pdf https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/le-linalol-l-allergene-qui-ne-manque-pas-d-air-955/ https://www.consoglobe.com/huiles-essentielles-environnement-dangers-cg https://www.pharmaradio.fr/uploads/MinuteBio/Minute%20BIO%20HYDROLAT.pdf


Article précédent


  • Anthony de Biotanie le

    Bonjour Catherine,

    Effectivement, même si certaines HE peuvent avoir des effets bénéfiques, il faut savoir les doser et connaître leur compatibilité entres elles ou avec d’autres produits avant de les mélanger ou de les intégrer à une recette.

    Les hydrolats sont une très bonne solution pour les personnes à peau sensible.
    Il existe quelques hydrolats qui, par distillation de plantes non aromatiques, ne donnent pas d’huile essentielle tels que les hydrolats de Tilleuls ou de Bleuets.

    Mais le mieux, c’est effectivement de s’en passer. :-)

    Belle journée Catherine.

  • Catherine C le

    Bonjour. Merci pour cet article bien complet. J’utilise régulièrement les HE mais plus sur des fonctions médicales.
    Je réagis souvent sur les articles de fabrication de produits d entretien qui préconisent de mettre des HE qui ne servent à rien dans les lessives par ex
    Une remarque cependant : les hydrolats ont je crois le même impact écologique que les HE puisque issus du même process.
    Belle journée


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés.