Comment prendre soin de ses cheveux ?

Prendre soin de ses cheveux

• Beauté

Si vous lisez cet article, c'est probablement parce que vous ne parvenez pas à dompter votre crinière. Vous rêvez d'en faire une (longue) chevelure douce et brillante ; d'arpenter les rues, cheveux au vent… Rassurez-vous, vous n'êtes pas seul.e, avoir de beaux cheveux implique quelques règles auxquelles il ne faut pas déroger. Certaines mauvaises habitudes peuvent même abîmer vos cheveux et vous forcer à les couper…Comment prendre soin de ses cheveux ? Quelles sont les bonnes astuces à adopter et les mauvaises habitudes à bannir ? On vous dit tout !

Choisir le bon shampoing

La première étape pour prendre soin de ses cheveux est de choisir un shampoing naturel aux tensioactifs doux, sans sulfates, ni silicones et enrichi en actifs (évitez les shampoings dont le premier ingrédient est l’eau…). L’idéal est de choisir un shampoing adapté à son type de cheveux : pour en savoir plus, nous vous conseillons de lire notre article "Quel shampoing pour mes cheveux ?" (mais lisez d'abord celui-ci, vous risqueriez de rater le meilleur 🙄 ).

Bien se laver les cheveux

Ne souriez pas. Peu de personnes se lavent les cheveux correctement (c'est normal, nous ne sommes pas né.e.s avec une notice…).
Pour bien vous laver les cheveux, nous vous conseillons d’appliquer votre shampoing sur cheveux mouillés, il n’est pas utile de le diluer davantage puisque votre shampoing est déjà liquide. Massez délicatement votre cuir chevelu. Ne frottez pas les longueurs : en rinçant votre tête, le shampoing va couler le long de vos cheveux et éliminer les impuretés. Les cheveux étant plus élastiques quand ils sont mouillés, les frictionner risquerait de les abîmer. Vous pouvez vous rincer les cheveux à l’eau tiède, mais à l’eau froide c’est encore mieux : cela referme les écailles, les cheveux seront d’autant plus brillants et facile à démêler.

Diminuer la fréquence des shampoings

Dans le but de préserver votre chevelure, il est recommandé d’espacer au maximum les shampoings, tout en prenant en compte la nature de vos cheveux : une personne ayant des cheveux à tendance grasse doit essayer d’espacer les shampoings et se laver les cheveux 3 fois par semaines maximum, tandis que pour une personne aux cheveux crépus, souvent plus secs, un shampoing par semaine suffit.

L’environnement et le style de vie sont aussi à prendre en compte. Une activité sportive régulière, le port d’un casque ou un environnement pollué vont augmenter la fréquence des shampoings. La meilleure chose à faire reste donc d’écouter son corps, tout en évitant de se laver les cheveux tous les jours pour ne pas agresser le cuir chevelu et éviter d'activer les glandes sébacées (ce qui rendrait vos cheveux encore plus gras).

Éviter la chaleur

La chaleur fragilise les fibres capillaires : elle assèche, voire craquèle les écailles des cheveux ce qui a pour conséquence de les rendre ternes, fourchus et cassants. Les fers à boucler et/ou à lisser sont donc à éviter. Si vous ne pouvez pas vous en passer, nous vous conseillons d’utiliser des plaques en céramique qui répartissent mieux la chaleur et de ne surtout pas appliquer d’huile au préalable : vos cheveux risquent de brûler. L’utilisation du sèche-cheveux est également à proscrire. Afin d’accélérer le séchage de vos cheveux, nous vous recommandons de les enrouler dans une serviette en micro-fibres (un T-shirt en coton fonctionne aussi) pour les essorer correctement (mais ne pas les laisser sécher dans la serviette). Vous pouvez ensuite les laisser sécher à l’air libre. Si vous êtes vraiment pressé.e, vous pouvez vous sécher les cheveux à l’air froid.

Bien se brosser les cheveux

Il est conseillé de se brosser les cheveux à l’aide d’une brosse (en sisal, c'est l'idéal) deux fois par jours, pendant une minute :
une fois le matin, afin de coiffer, donner brillance et volume aux cheveux, une fois le soir afin d'ôter tout résidu de poussière, de pollen et de toute autre impureté pouvant être présente à la surface des cheveux.

Pour parfaitement démêler vos cheveux, utilisez un peigne à dents larges et commencez par les pointes, puis remontez délicatement vers la racine. Vous pourrez ensuite baisser votre tête vers le bas et brosser de la nuque vers le front (sans oublier les côtés) à l’aide de votre brosse à poils (vous, vous pouvez rester habillé.e 😉). Puis relevez votre tête et terminez en brossant du front vers la nuque.

Pour les personnes aux cheveux lisses, il est conseillé de ne jamais les démêler lorsqu’ils sont mouillés (les cheveux mouillés étant plus élastiques, ils sont plus cassants). Il faudra donc attendre que vos cheveux soient bien secs avant de les démêler à l’aide d’un peigne à dents larges. En revanche, si vos cheveux sont bouclés, vous pouvez les démêler avant le shampoing et/ou lors du shampoing ou de l’après-shampoing afin de ne pas casser les boucles. 

S'attacher les cheveux (ou pas)

S’attacher les cheveux est un geste qui paraît anodin mais qui, s’il est mal fait, peut être redoutable pour la santé de vos cheveux. En effet, il est recommandé de ne pas tirer trop fort sur vos cheveux lorsque vous les attachez : vous risquez de les abîmer et de les perdre. Si vous désirez une coiffure très plaquée, il vaut mieux utiliser un gel coiffant naturel (comme l’aloe vera) que tirer et faire des nœuds serrés avec votre élastique. Une autre erreur est de toujours réaliser la même coiffure : les cheveux seront fragilisés à l’emplacement de l’élastique. Une multitude de coiffures pratiques et tendances existent, alors pourquoi n’en faire qu’une seule ? 🤗 Afin de limiter l’impact causé par l’élastique, vous pouvez utiliser des chouchous en soie ou des bobby pin, le plus important est d’éviter les élastiques en caoutchouc et les élastiques à raccord métallique autour duquel les cheveux ont tendance à s'emmêler.

Bien dormir

Utiliser une taie d’oreiller en satin permet de limiter les frictions et l’électricité statique. Au réveil, les cheveux auront moins de frisottis et seront moins emmêlés. Le satin limite également la chute des cheveux et l’apparition de fourches. Vous pouvez également envelopper vos cheveux dans une écharpe en satin si vous ne désirez pas utiliser de taie d’oreiller en satin. Si vous n’avez rien de tout cela, dormez les cheveux attachés, sans les serrer.

Faire une cure de sébum

Très en vogue en ce moment, la cure de sébum consiste à ne pas se laver les cheveux pendant une période pouvant aller jusqu’à un mois. Il ne faut pas seulement zapper les shampoings, il faut également oublier shampoing sec, après-shampooing, huiles etc. Les cheveux doivent être à nu pour profiter pleinement du sébum. La cure de sébum débute par un shampoing qui ne doit pas être suivi d’un après-shampoing. Deux fois par jours, il faudra se brosser les cheveux la tête en bas, puis la tête relevée, avec une brosse à poils (on parle toujours de la brosse ici). Il est également recommandé d’effectuer des massages sur le cuir chevelu pour décoller les racines et laisser respirer le cuir chevelu. À la fin de la cure, lavez-vous les cheveux avec un shampoing naturel, sans silicones ni sulfates. Vos cheveux seront plus doux, forts et volumineux. La cure de sébum permet également d’accélérer la pousse des cheveux, et chez certaines personnes d’espacer les shampoings.

Bien s'alimenter

Avoir des cheveux en bonne santé ne se résume pas qu’aux soins de la salle de bain, cela passe aussi par les nutriments apportés par l’alimentation. Ainsi, une alimentation riche en vitamines et en bonnes graisses, notamment en biotine (vitamine B8) et en oméga-3, améliore la qualité des cheveux. Vous pourrez retrouver de la vitamine B8 dans les amandes, les noix et la levure de bière. Quant aux oméga-3, ils sont présents dans les avocats (mais ça vient de loin), les oléagineux (amandes, noix, noisettes), les graines de chanvre, l’huile de lin... De plus, les cheveux étant principalement constitués de protéines (la kératine), il est recommandé d’en consommer en quantité suffisante au quotidien, tout comme le fer et le zinc qui sont indispensables à la synthèse de kératine.

Masser sa tête

Afin d'accélérer la pousse de vos cheveux, vous pouvez vous masser le cuir chevelu deux fois par semaine pendant 5 à 10 minutes : cela va activer la circulation sanguine et donc la pousse des cheveux. Vous pouvez effectuer votre massage avec de l’huile de ricin, riche en oméga-9, elle va fortifier et nourrir vos cheveux. L’ortie, riche en protéines, vitamines et minéraux, permet de stimuler la circulation sanguine et de booster la régénération cellulaire (et donc la pousse des cheveux). À utiliser dans vos produits capillaires (comme notre shampoing purifiant à l’ortie) ou en cure, l’ortie est un excellent moyen d’obtenir des cheveux plus longs et plus forts. Vous pouvez aussi prendre des compléments alimentaires comme la levure de bière, riche en vitamine B (constituant nécessaire à la synthèse de kératine) elle va accélérer la pousse et renforcer la fibre capillaire. Contrairement aux idées reçues, se couper les pointes tous les 2 à 3 mois n’accélère pas la pousse des cheveux, mais améliore leur qualité : débarrassés des pointes fourchues et des cheveux cassants, vous retrouverez une masse capillaire en meilleure santé. En revanche, les conseils que nous vous avons donné ne sont pas des recettes miracles. Les cheveux poussent en moyenne d’1 à 2 cm par mois, vous n’obtiendrez pas la chevelure de vos rêves en un claquement de doigts : patience et rigueur sont les maîtres-mots. 😌

Alimentation :
https://www.lanutrition.fr/les-meilleurs-aliments-pour-les-cheveux  
Ortie :
https://books.google.fr/books?hl=en&lr=&id=OU6HAQAAQBAJ&oi=fnd&pg=PT11&dq=ortie+cheveux&ots=Td-8ojgd8M&sig=mrtKHkgyJI1AKHOx2aOkObY6dHQ#v=onepage&q=cheveux&f=false

translation missing: fr.pagefly.article.tags