Le double fond des BOX mensuelles

Anthony Martin Cosmétique Divers

Ce que vous aimez dans votre box, c’est la quantité de nouveautés alléchantes que vous y découvrez chaque mois et son prix hyper attractif ; c’est peut-être même son côté français, naturel ou bio qui vous séduit… mais alors au fond de ces jolies boîtes, y a-t-il une démarche éthique ? Combien ça coûte vraiment ? Qui sont les véritables gagnants ?
 Contactés et démarchés par plusieurs grandes marques de box spécialisées, nous vous dévoilons ce qui se cache sous le double-fond de ces petites boîtes. Comme notre sujet préféré se réfère à la cosmétique, nous allons nous concentrer sur les boîtes beauté, mais nous imaginons que le fonctionnement est le même pour toutes.  

Le double fond des box mensuelles

La jungle des box ? 

Il existe des centaines de marques de box mensuelles. Pour se démarquer dans cette jungle concurrentielle, les entreprises de box ont leurs astuces commerciales et marketing pour vous dégoter vos astuces beauté. Ces entreprises sont sans cesse obligées de dénicher des nouvelles marques cosmétiques pour remplir vos boîtes ; jusque là, c’est plutôt cool, c’est ce que vous recherchiez d’ailleurs : de la nouveauté.
Mais pendant que vous recherchez cette nouveauté, les sociétés recherchent un prix : « Comment vendre une boîte à forte valeur ajoutée, en gardant un prix attractif, sans ronger nos marges ? » 🤔

Il existe autant de prix différents qu’il y a de boxs sur le marché. La première marque qui nous a contactés est une box proposée à moins de 17 euros, une des plus rentables, mais aussi une des moins éthiques. Cette marque nous a proposé de figurer dans 60 000 boxs !

Pensant que ce partenariat pouvait être le début d’une notoriété, d’une reconnaissance de nos valeurs et de nos engagements, nous étions enchantés.
😃
L’euphorie s’est atténuée lorsque l’on nous a proposé la modique somme de 0,60 euros par produit…😐puis l’euphorie est devenue déception lorsque l’on nous a précisé qu’il s’agissait de « produits finis, pas d’échantillons ».😔
Oui, cette marque a osé nous proposer 60 centimes pour notre crème visage… soit le quart du prix de nos couvercles en bois.

Pourquoi fixent-elles leurs tarifs ainsi ? 

En tant que marque cosmétique, ces entreprises ne nous contactent pas pour nous acheter des produits, nous citons : elles nous offrent une visibilité (aaah le pouvoir du marketing).
Pour faire simple, c’est nous qui devons offrir des produits pour remplir leurs boxs, ces entreprises « participent financièrement » à hauteur de quelques centimes seulement… et c’est elles qui récupèrent directement la mise.
Rendez-vous compte : une box vendue 17 € (14€ HT) avec 5 échantillons coûte tout au plus 3,50 €… 
💶💶💶

Plus une box est chère, plus sa démarche est éthique ?  

Là aussi, vous allez être déçu•e•s. La réponse est « pas forcément ». Vous pensez bien que si certaines entreprises ont l’opportunité de négocier les mêmes tarifs « en échange d’une visibilité » ; pourquoi iraient-elles partager leurs bénéfices ? Pourquoi d’ailleurs iraient-elles proposer une rémunération plus juste aux fabricants de cosmétiques quand d’autres grandes entreprises parviennent carrément à faire payer « les places » dans leurs boxs en plus d’exiger des produits gratuits ? 

Où trouver LA box ?  

Nous la cherchons.📦
Nous sommes en train d’étudier toutes les demandes de partenariat que nous avons reçues. Pour le moment, quelques-unes seulement sortent du lot ; nous souhaitons être distribués avec les plus honnêtes et responsables d’entre elles.
Vous recherchez une box mensuelle éthique à laquelle souscrire ? Nous mettrons à jour cet article dès que nous aurons sélectionné nos partenaires avec l’exigence Biotanie, une chose est sûre : vous pourrez ouvrir vos box les yeux fermés ! Restons connectés 
😉


🎁 Cadeau : si tu lis ça, -50% sur le sérum Hydrapaise dès l'achat de la crème avec le code BRAVO (valable seulement jusqu'au 16 octobre 2019 à 23h59).


Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés.